SAS REA

" Unissons-nous pour l'entretien de votre habitat "

Voici une vidéo de notre partenaire la SODIF expliquant le phénomène de remontée capillaire ainsi que le traitement à faire.

Remontées capillaires : 

Le phénomène de remontées capillaires provient de l'humidité du sol qui remonte dans les murs enterrés jusqu'à environ 1 m 50 de hauteur, malgré le phénomène de pesanteur.

Comme le café dans un sucre, l'humidité peut ainsi monter jusqu'à l'étage d'une habitation.

Les remontées capillaires touchent les murs :

  • en contact avec l'eau (fondations) ;
  • très poreux (non imperméables) ;
  • capillaires (dotés de réseaux capillaires qui permettent à l'eau de remonter) : plus le réseau est fin, plus l'eau remonte haut.

Les signes qui doivent vous alerter : le salpêtre

Les remontées capillaires rendent les murs humides, particulièrement dans leur partie basse :

  • À l'intérieur :
    • apparition de salpêtres ;
    • petits champignons ;
    • papier peint qui se décolle en bas ;
    • revêtement de sol qui pourrit (moquette) ;
    • dégradation des plâtres et enduits qui s'effritent.
  • À l'extérieur :
    • crépi dégradé ;
    • auréoles ;
    • cloques...

L'apparition de ses signes doit vous alerter. Contactez nous vite au plus vite !